Menu 04 82 29 25 52
Isabelle Gandonnière avocat au barreau de lyon
42 cours de la liberte
69003 Lyon
HORAIRES Du lundi au vendredi
de 8h30
à 18h00
04 82 29 25 52
Contactez-moi

Avocat en droit commercial à Lyon

Le droit commercial régit les activités des entreprises, leurs relations avec les tiers et les contentieux issus de ces relations. Maître Isabelle Gandonnière, avocat en droit commercial à Lyon, met à votre disposition ses compétences et son expérience dans ce domaine :
  • Le contrat commercial : Maître Isabelle Gandonnière vous conseille et vous assiste durant la rédaction du contrat
  • Conseil et assistance durant les contentieux du contrat commercial : l’exécution du contrat et le recouvrement de créances constituent souvent les motifs de contentieux commerciaux
Maître Isabelle Gandonnière agit pour défendre vos droits et faire valoir vos intérêts en matière de droit commercial. Le cabinet d’avocat est installé au 42 cours de la Liberté à Lyon. Il est accessible par le tramway T1 (arrêt Saxe – Préfecture) et le métro B (arrêt Place Guichard – Bourse du Travail). L’accueil téléphonique est à votre disposition du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 18h.
Droit commercial Le contrat commercial Le contrat commercial est essentiel pour chaque opération, car il détermine les obligations et les droits de l’entreprise.

La rédaction du contrat

La rédaction du contrat commercial est primordiale pour l’entreprise. C’est par ce document que les achats, les ventes et toute autre activité de l’entreprise sont conclus ; le contrat doit être précis et clair. Le contrat engage l’entreprise et son cosignataire. Il contient des généralités, telles que l’identité des parties, leur adresse, leur qualité de signataire, l’objet du contrat, le montant de la vente/achat. Il stipule également les conditions générales de vente (garanties, retour ou échange des articles avec défaut, les conditions du retour et de l’échange…). S’agissant des clauses spécifiques, elles concernent, par exemple, les articles divers mis en vente. L’acheteur, comme le vendeur, possède des obligations et des droits, respectivement le paiement du prix, d’une part, et la livraison ou la mise à disposition du produit, d’autre part. Le contrat commercial précise ces différents droits et obligations.

Les contentieux du contrat

Le contrat, une fois signé, doit être exécuté. Chaque signataire réalise la prestation pour laquelle il s’est engagé. Les contentieux du contrat commercial sont issus de cette exécution, soit parce qu’elle n’est pas conforme aux délais prescrits, soit parce que l’article vendu n’est pas conforme à la commande envoyée. Un article qui comporte un vice caché ou qui présente un défaut de conformité donne lieu à des réclamations de la part de l’acheteur. Une commande n’est pas exécutée, et pour cette raison, le contractant lésé requiert l’intervention de la justice pour obtenir une exécution forcée du contrat. Le problème de non-paiement donne lieu au recouvrement de créances par voie judiciaire, de même pour un contentieux courant de contrat commercial. Dans tous les cas, la partie lésée procède au calcul des dommages et intérêts avec l’appui de son avocat en droit commercial. Ce calcul sera basé sur l’estimation du préjudice économique et commercial subi. À noter que la résolution judiciaire du contrat, soit l’annulation rétroactive du contrat commercial, peut aussi constituer l’objet de la requête en justice.
contentieux du contrat

Le recouvrement des créances

Le contrat commercial comprend un volet financier, relatif au prix de l’article livré ou de la prestation réalisée. En pratique, les entreprises effectuent le paiement de ces achats de manière échelonnée, s’accordant un délai dont la durée dépend de l’usage du secteur considéré. En l’absence de paiement, suite à un retard ou un refus au-delà de ce délai, l’entreprise créancière envoie une lettre de rappel à son client débiteur. Le recouvrement de créances s’effectue à l’amiable, jusqu’à l’envoi de la lettre de relance, suivi de l’intervention d’un huissier de justice. La présence de l’huissier de justice mène vers le recouvrement judiciaire ainsi que le calcul des dommages et intérêts si besoin. Pour mettre à exécution le paiement de la créance, le créancier demande au tribunal un titre exécutoire, un jugement l’autorisant à se faire payer sur le patrimoine du débiteur. À cet égard, des mesures conservatoires peuvent être demandées, afin que les biens du débiteur soient saisis, le cas échéant.
42 cours de la liberte
69003 Lyon
04 82 29 25 52
De Lundi au vendredi
de 8h30 à 18h00
Vous appréciez, partagez !
Isabelle Gandonnière Télèphone04 82 29 25 52
Adresse42 cours de la liberte
69003 Lyon
Isabelle GANDONNIERE - Avocat au Barreau de Lyon
3.9
Isabelle GANDONNIERE - Avocat au Barreau de Lyon 3.9
Maxime SENETERRE
10 janvier, 2020, 8:35
Anissa Saadaoui
5 novembre, 2019, 5:10
Que dire de cette femme ? C'est l'excellence même dans sa profession !!! Je l'ai consulté pour une première fois la semaine dernière et il faut dire que j'étais au bord du gouffre... Cela faisait quelques temps (des mois) que je traînais un lourd conflit avec mon bailleur... J'avais tout essayé auparavant pour trouver un arrangement mais en vain... Durant la consultation maître gandonniere m'a tout de suite prise en charge et guidé dans les démarches à faire pour avancer au plus vite dans ce problème... Et en moins de 48h le souci était réglé ! J'étais bluffée! Par ailleurs mise à part son grand professionnalisme elle a su me rassurer et j'ai beaucoup apprécié l'humanité que dégage cette femme... Bref ravie au plus au point de ma rencontre avec maître gandonniere... Je l'a remercie encore infiniment pour son soutien dans mon affaire...
S. A.
1 juin, 2019, 1:27
La moité du RDV a été consacrée à des questions sur ma vie personnelle (n'avait pas lieu d'être) et les réponses à mes questions ne m'ont rien apporté de plus. Cette consultation inutile m'a coûté 100€
Eric Poncet
18 janvier, 2019, 1:51
Jennifer Vasile
13 juillet, 2018, 6:10
Petite Juriste
23 juin, 2018, 9:48
Avocate malhonnête et incompétente. A ruiné un membre de ma famille qui était victime de harcèlement au travail et contraint de démissionner. Ce membre de ma famille a payé cette avocate près de 10 000 euros pour finir avec une défense médiocre (voire inexistante) sans préparation et sans arguments, et sans gagner son procès (issue sans surprise au vu de la qualité des services). A affirmé qu'il "n'était pas nécessaire de préparer l'entretien de médiation avec la partie adverse et qu'il était raisonnable d'y aller sans définir de stratégie de négociation" avec un grand sourire devant l'air désemparé de mon frère. Passer votre chemin si vous voulez un avocat sérieux pour défendre vos intérêts. (J'ai mis une étoile car il n'est pas possible d'en mettre zéro...)
Sofia B
15 mars, 2018, 10:06